Informations pratiques

Les spectacles à Bruxelles sond organisés par La Monnaie / de Munt 

https://www.lamonnaie.be/fr

Toutes les dates et lieux de représentation

Tous les spectacles à :
Bruxelles - KVS
www.kvs.be
Renseignements : +32 (0)2 210 11 12
Comment s'y rendre ?

Zürich - Gessnerallee
www.gessnerallee.ch
Renseignements : +41 44 225 81 10
Comment s'y rendre ?

nicht schlafen

Alain Platel / Les Ballets C de la B
Du 30 mai au 03 juin 2017 | 4 rep. | Bruxelles | KVS
16 juin 2017 | 17 juin 2017 | Zürich | Gessnerallee

Avant le chaos

Avec ses désormais mythiques Ballets C de la B, Alain Platel se penche sur les prémisses des deux guerres mondiales. Un spectacle hybride et charnel.

« Plutôt qu’un chorégraphe, je suis quelqu’un qui encourage à parler. » Ainsi se définit Alain Platel. Depuis le mitan des années 80 et la création des Ballets C de la B (pour Ballets contemporains de la Belgique), Alain Platel est le chef d’orchestre de créations où se croisent les gens et les genres. Théâtre, danse, musique, arts plastiques s’imbriquent en des spectacles où le quotidien, souvent âpre, s’installe sur la scène. Les interprètes sont des danseurs, des musiciens, des acrobates, venus des quatre coins du monde en fonction des projets. Parfois, ils ont vécu ou vivent de manière directe ce que raconte le spectacle, comme les musiciens de fanfare d’En avant Marche, les musiciens et danseurs congolais de Coup fatal.
Avec nicht schlafen, Alain Platel se penche sur les premières années du XXe siècle, en s’appuyant sur les textes de l’historien Philipp Blom, The Vertigo Years et The War Within, sur la musique de Gustav Mahler, sur les traditions polyphoniques portées par les chanteurs congolais Boule Mpanya et Russell Tshiebua, qu’on a déjà vu dans Coup Fatal. À partir de cette matière multiple, il raconte à travers les corps plus que par les mots un siècle qui commence et annonce déjà la fin d’un monde, un temps qui porte en lui tous les malheurs et les excès à venir. Sur scène, ces figures qui interagissent, s’entremêlent et réagissent au collage musical de Steven Prengels, entre les sculptures de Berlinde de Buyckère, reviennent aux sources du mal qui nous affecte encore aujourd’hui, à une époque où les avant-gardes artistiques, sociales et intellectuelles se heurtent à une contre-offensive conservatrice, voire réactionnaire. Une approche charnelle d’une problématique toujours actuelle. (S.D.)

Photo © Chris Van der Burght

Mots clés : Alain Platel
Pour en savoir plus

DANS LES ARCHIVES DE SZENIK

Coup fatal 

En avant, marche ! 

 

Commentaires (0)
Aucun commentaire pour cet évènement pour le moment. Soyez le premier à poster votre avis.
Tous les commentaires sur ce spectacle
Connectez-vous pour participer aux commentaires

Inscription à la newsletter

Ce mois-ci sur szenik

CLUB Szenik
szenik vous offre des invitations pour les spectacles suivants
Straymonk
Jazz | Basel | 12 juillet 2017
Straymonk
Jazz | Basel | 13 juillet 2017
Eugène Onéguine
Classique | Baden-Baden | 20 juillet 2017
Anastacia / ZMF
Rock Pop Electro | Freiburg | 21 juillet 2017
Alvin Ailey
Danse | Basel | 25 juillet 2017
Jacob Collier + Becca Stevens / STIMMEN
Jazz | Lörrach | 27 juillet 2017
Electro Deluxe / ZELTIVAL
Jazz | Karlsruhe | 27 juillet 2017
Fuel Fandango / STIMMEN
Rock Pop Electro | Lörrach | 29 juillet 2017
Toutes les invitations

Szenik sur facebook