This is how you will disappear

06 février 2015 | 07 février 2015 | Basel | Kaserne

Dark Beauty

Entre danse, théâtre, performance et installation plastique, This is how you will disappear concentre tout l’univers singulier de l’artiste Gisèle Vienne.

Dans une forêt bruissante, une jeune gymnaste est tiraillée entre un entraîneur tyrannique et une rock star autodestructrice, entre la beauté qui découle de la perfection et celle qui émane du chaos. L’adolescence, la mort, la beauté… des thématiques récurrentes chez Gisèle Vienne, sans aucun doute l’une des jeunes artistes les plus passionnantes du moment. À la fois auteur, metteur en scène, chorégraphe et plasticienne, désormais installée à Strasbourg, Gisèle Vienne conçoit ses spectacles comme des tableaux vivants où la réflexion du spectateur est activée par l’expérience physique. Déja invitée à Strasbourg la saison passée (avec également deux spectacles, Jerk), This is how you will disappear s'inscrit dans une lignée visuelle à l'esthétique singulière : un Gesamtkunstwerk sidérant, qui renvoie aussi bien à l’idéal wagnérien qu’à la culture rock. À découvrir d’urgence, pour ceux qui auraient manqué les autres spectacles qu'elle a présentés depuis ces dernières saisons à Strasbourg : Jerk à Pôle SudKindertotenlieder au TJP et The Pyre au Maillon ! (S.D.)

Photo : Seldon Hunt

Mots clés : Gisèle Vienne
Bonus

Reportage sur This is how you will disappear dans le journal d'Arte

Vous aimerez aussi

Showroomdummies#3

@Maillon Strasbourg

 

Entretien avec Gisèle Vienne

 

Rip it!

@ Theater Freiburg

Commentaires (0)
Aucun commentaire pour cet évènement pour le moment. Soyez le premier à poster votre avis.
Tous les commentaires sur ce spectacle
Connectez-vous pour participer aux commentaires

Inscription à la newsletter

Ce mois-ci sur szenik

CLUB Szenik
szenik vous offre des invitations pour les spectacles suivants
Infinita
Théâtre | Karlsruhe | 18 décembre 2016
Robin Hood
Danse | Basel | 26 décembre 2016
Rentrer au volcan
Théâtre | Basel | 6 janvier 2017

Szenik sur facebook