Informations pratiques

Toutes les dates et lieux de représentation

Tous les spectacles à :
Basel - Theater Basel
www.theater-basel.ch
Renseignements : +41 (0) 61 295 11 00
Comment s'y rendre ?

Cinderella

Du 15 mars au 22 juin 2013 | 18 rep. | Basel | Theater Basel

Intemporel

Stijn Celis met en scène le conte-ballet Cinderella dans une version contemporaine. Cendrillon y est une jeune fille pauvre issue d’une famille recomposée qui fuit le quotidien dans ses rêveries.

L’attrait des contes, c’est leur beauté intemporelle. Il est donc facile de transposer le conte de Cendrillon dans un univers contemporain. Le chorégraphe Stijn Celis fait de Cendrillon une jeune fille issue d’une famille recomposée qui fuit le quotidien dans ses rêveries. On retrouve toutefois dans cette version moderne certains éléments célèbres du conte, comme le bal où Cendrillon rencontre son prince, la marâtre et les méchantes belles-sœurs, la pantoufle de vair.
Mais Celis exagère tant les pas de danse, les costumes et les décors que le conte classique bascule dans le comique, parfois même dans le grotesque. La musique de Prokofiev permet au Basler Ensemble de montrer toute l’originalité de son approche de la danse. Le chorégraphe Belge a créé cette version pleine de fantaisie et peu conventionnelle du ballet de Cendrillon pour les Grands Ballets Canadien de Montréal. Il la présente aujourd’hui au Theater Basel.

Pour en savoir plus

Plus d’informations sur la mise en scène sur le site du Theater Basel (D, GB, F)
Biografie de Stijn Celis (GB)

BONUS
Répétion publique de Stijn Celis à Cedar Lake

Commentaires (0)
Aucun commentaire pour cet évènement pour le moment. Soyez le premier à poster votre avis.
Tous les commentaires sur ce spectacle
Connectez-vous pour participer aux commentaires

Inscription à la newsletter

Ce mois-ci sur szenik

CLUB Szenik
szenik vous offre des invitations pour les spectacles suivants
Arno
Rock Pop Electro | Metz | 13 décembre 2016
Clean City
Théâtre | Strasbourg | 15 décembre 2016
Infinita
Théâtre | Karlsruhe | 18 décembre 2016

Szenik sur facebook