Informations pratiques

2h00
Pas de connaissance de langue nécessaire

Toutes les dates et lieux de représentation

Tous les spectacles à :
Strasbourg - Opéra national du Rhin
www.operanationaldurhin.eu
Renseignements : +33 (0) 825 84 14 84
Comment s'y rendre ?

Mulhouse - La Filature
www.lafilature.org
Renseignements : +33 (0) 3 89 36 28 28
Comment s'y rendre ?

Pénélope

Gabriel Fauré / Olivier Py
Du 23 octobre au 03 novembre 2015 | 5 rep. | Strasbourg | Opéra national du Rhin
20 novembre 2015 | 22 novembre 2015 | Mulhouse | La Filature

L’attente, toujours

Après Ariane et Barbe-Bleue (1907), Olivier Py met en scène Pénélope de Gabriel Fauré (1913). Une autre œuvre inspirée de la mythologie, où attente et fidélité sont dangereusement sublimées.

Si le hasard fait bien les choses, peut-on en dire autant du destin ? Du destin d’Ulysse parti combattre à Troie, et laissant ainsi son épouse Pénélope seule, face aux incessantes convoitises des prétendants au trône d’Ithaque. Bien que le couple se jura fidélité jusqu’au retour du Roi, Pénélope imagine un stratagème pour contrer les assauts toujours plus pressants de ceux qui lui demandent sa main : elle annonce qu’elle choisira l’un d’entre eux lorsqu’elle achèvera la toile qui servira de linceul à son beau-père, Laërte. Vingt années durant, elle coud le jour et découd la nuit. Pour que le fameux jour n’arrive jamais. Avec le temps, la menace monte et Pénélope finit par incarner à elle seule l’Attente féminine, cette attente des plus incongrues mais des plus belles aussi, qui restera – la « toile de Pénélope » dit-on à propos d’une œuvre inachevable. Aussi, lorsque Pénélope finit par invoquer le retour de son époux, celui-ci vint à elle déguisé en mendiant, comme pour faire l’examen le plus approfondi de sa fidélité. Le poème lyrique de Gabriel Fauré, écrit en complémentarité avec le livret de René Fauchois, fait justement place nette à un langage intimiste, lumineux et largement chambriste qu’Olivier Py plonge dans un mouvement permanent et intemporel. Mais Pénélope est aussi l’histoire – un peu oubliée – d’une performance vocale majeure, ici, ce sera celle de la grande Anna Caterina Antonacci, sous la direction de l’éclectique Patrick Davin.

Photo : Klara Beck

Commentaires (0)
Aucun commentaire pour cet évènement pour le moment. Soyez le premier à poster votre avis.
Tous les commentaires sur ce spectacle
Connectez-vous pour participer aux commentaires

Inscription à la newsletter

Ce mois-ci sur szenik

CLUB Szenik
szenik vous offre des invitations pour les spectacles suivants
Paradis Lapsus
Théâtre | Strasbourg | 11 décembre 2016
Arno
Rock Pop Electro | Metz | 13 décembre 2016
Infinita
Théâtre | Karlsruhe | 18 décembre 2016
Robin Hood
Danse | Basel | 26 décembre 2016
Toutes les invitations

Szenik sur facebook