Éternelle Jeunesse

Orchestre Philharmonique de Strasbourg
| 20:00 | Strasbourg | Palais de la Musique et des Congrès

La perfusion du désir

Jean Sibelius, Philip Glass, Leoš Janáček, Modeste Moussorgski au programme de l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg, ou quatre approches du désir comme quête permanente de l’instant.

Philip Glass n’est jamais plus agaçant que quand il surjouait ses propres motifs, comme ça a été le cas à la fin des années 70 à la suite du succès de son opéra Einstein on the Beach. Il semble lui-même en avoir pris conscience dans les années charnières de 1985 à 87, comme s’il avait voulu mettre la pédale douce et tendre vers une forme de pureté. On se souvient que Glassworks contenait dès 1981 des pièces apaisées, dont la sobriété tranchait avec ses effets de surenchère coutumiers. Il avait déjà cherché à se débarrasser du surplus pour accéder enfin au sentiment – on formule cela avec toute la tendresse qu’on lui voue. Son Concerto pour violon, la première œuvre qu’il compose pour un ensemble orchestral symphonique est révélateur de cette tendance là. Bien sûr, c’était l’occasion pour lui d’adapter ses propres motifs au cadre de la structure classique du concerto, mais surtout ça lui permettait  de révéler une autre part de lui-même, mélancolique, sans forcément tomber dans le pathos. L’œuvre, contrairement à d’autres, garde aujourd’hui la belle charge qu’on pouvait lui associer en temps réel. Elle s’inscrit dans son temps, tout comme la Sinfonietta de Leoš Janáček, dont Milan Kundera disait qu’elle résultait d’une quête : la vérité mélodique du moment. En complément, En Saga de Sibelius et Une Nuit sur le mont Chauve de Moussorgski placent l’ensemble du programme sous le signe du désir, comme pulsion initiale à toute acte créateur. (E.A.)

Photo : Philip Glass / DR

Commentaires (0)
Aucun commentaire pour cet évènement pour le moment. Soyez le premier à poster votre avis.
Tous les commentaires sur ce spectacle
Connectez-vous pour participer aux commentaires

Inscription à la newsletter

Ce mois-ci sur szenik

CLUB Szenik
szenik vous offre des invitations pour les spectacles suivants
Paradis Lapsus
Théâtre | Strasbourg | 11 décembre 2016
Arno
Rock Pop Electro | Metz | 13 décembre 2016
Infinita
Théâtre | Karlsruhe | 18 décembre 2016
Robin Hood
Danse | Basel | 26 décembre 2016
Toutes les invitations

Szenik sur facebook