L’Éclat du classicisme

Marc Coppey / Orchestre Philharmonique de Strasbourg
07 mars 2013 | 08 mars 2013 | Strasbourg | Palais de la Musique et des Congrès

Le classicisme révélé

Au XVIIIe, le classicisme est un idéal esthétique de perfection ; il n’en est pas moins révélateur des sentiments exprimées par les grands compositeurs, dont Haydn et Mozart, interprétés ici par l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg.

Si la Symphonie n°40 en sol mineur de Mozart est l’une des œuvres de musique classique les plus jouées, elle n’en est pas moins l’expression d’une profonde douleur : les circonstances de sa composition restent méconnues – la Correspondance de Mozart n’y fait guère allusion –, mais il y a de très fortes chances que le deuil, sans doute la perte d’une fille en bas âge, et surtout la frustration liée au manque de reconnaissance aient induit la tonalité très sombre de cette œuvre. Sous la direction de John Nelson, son éclat particulier est révélé, tout comme l’extrême élégance du Concerto pour Violoncelle et orchestre n°2 de Haydn pour lequel on retrouve avec plaisir l’art si délicat de Marc Coppey sur son Goffredo Cappa de 1697. Le programme est merveilleusement complété par le très amusant Moz-Art à la Haydn de Alfred Schnittke et le précieux Silouans Song du compositeur estonien Arvo Pärt. Une manière d’interroger la permanence d’un classicisme en mouvement ! (E.A.)

Photo : Marc Coppey © Adrien Hippolyte

Direction musicale : John Nelson
Soliste : Marc Coppey, violoncelle

Commentaires (0)
Aucun commentaire pour cet évènement pour le moment. Soyez le premier à poster votre avis.
Tous les commentaires sur ce spectacle
Connectez-vous pour participer aux commentaires

Inscription à la newsletter

Ce mois-ci sur szenik

CLUB Szenik
szenik vous offre des invitations pour les spectacles suivants
Paradis Lapsus
Théâtre | Strasbourg | 11 décembre 2016
Arno
Rock Pop Electro | Metz | 13 décembre 2016
Infinita
Théâtre | Karlsruhe | 18 décembre 2016
Robin Hood
Danse | Basel | 26 décembre 2016
Toutes les invitations

Szenik sur facebook