Informations pratiques

Toutes les dates et lieux de représentation

Tous les spectacles à :
Freiburg - Theater Freiburg
www.theater.freiburg.de
Renseignements : +49 (0) 761 201 2853
Comment s'y rendre ?

Die Csárdásfürstin

Emmerich Kálmán / Frank Hilbrich
Du 17 octobre au 07 février 2014 | 11 rep. | Freiburg | Theater Freiburg

Nouvelle expérience

Un metteur en scène et un théâtre que l’opérette n’avait jamais intéressés s’attellent à l’œuvre de Emmerich Kálmán, Die Csárdásfürstin (Princesse Czardas). Mais pourquoi donc ?

Une opérette au programme du Theater Freiburg, voilà qui est inhabituel. Qu’elle soit mise en scène par un spécialiste de Wagner, Frank Hilbrich, est encore plus surprenant. Quel potentiel cette expérience recèle-t-elle ?
Frank Hilbrich avoue lui-même avoir été étonné de l’intérêt qu’il a trouvé à cette opérette, alors qu’il préfère de loin se consacrer à des sujets plus graves et plus denses, des sujets typiquement wagnériens. À sa mise en scène de Princesse Czardas d’Emmerich Kálmán, on remarque qu’il y a également trouvé du plaisir cette forme plus triviale et plus émotionnelle. Hilbrich brosse ici le portrait railleur et drôle d’une société qui se bat contre le déclin de la vieille Europe : un fils de bonne famille s’éprend d’une artiste de variétés, car désormais la musique de divertissement remplace dans le salon les sonorités nobles de la grande musique. Malheureusement, cette artiste ne connait aucun succès au théâtre : serait-ce la fin de l’opérette ? Certainement pas, puisque même le Theater Freiburg la ressuscite !

Photo : Maurice Korbel

Commentaires (0)
Aucun commentaire pour cet évènement pour le moment. Soyez le premier à poster votre avis.
Tous les commentaires sur ce spectacle
Connectez-vous pour participer aux commentaires

Inscription à la newsletter

Ce mois-ci sur szenik

CLUB Szenik
szenik vous offre des invitations pour les spectacles suivants
Arno
Rock Pop Electro | Metz | 13 décembre 2016
Clean City
Théâtre | Strasbourg | 15 décembre 2016
Infinita
Théâtre | Karlsruhe | 18 décembre 2016

Szenik sur facebook