Constellation de lumières

Orchestre Philharmonique de Strasbourg
03 mars 2016 | 04 mars 2016 | Strasbourg | Palais de la Musique et des Congrès

Inspirations filmographiques

Gustav Holst et John Corigliano sont au programme de cette soirée orchestrée par l’OPS pour vous faire revivre l’ambiance mystique et mélodique qu’on retrouve dans les plus grands films des temps modernes.

C’est dans une véritable constellation cosmique que nous embarque l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg pour le début de cette soirée. Une ambiance ténébreuse et mystique s’empare de la salle, sur un fond symphonique aux airs tantôt austères, tantôt sensuels. L’Orchestre nous présente Les Planètes, crée par Gustav Holst en 1918, non seulement l’œuvre la plus connue du compositeur mais surtout l’une des plus marquantes du 20ème siècle. Elle s’inspire avec audace d’un domaine à l’époque totalement inexploité dans la musique : le cosmos. L’œuvre s’applique à reproduire l’essence du système solaire et se compose de sept mouvements, correspondant chacun à une planète, avec ses caractéristiques astrologiques propres, issues de l’aire romaine. Mars se voit apporter la guerre, Vénus la paix, Mercure est un messager ailé, Jupiter la gaieté incarnée, Saturne la vieillesse, Uranus se voit conférer le rôle de magicien et Neptune, celui du mystique. De cette juxtaposition cosmique et poétique naît une esthétique particulière, nous faisant penser instinctivement aux bandes originales de grands films tels que Star Wars ou Gladiator. Une véritable « marche » symphonique se met alors en place sur scène.

L’OPS prendra ce prétexte pour s’attaquer justement ensuite à une bande originale : celle du Violon Rouge, composée par l’américain John Corigliano. Cet ancien assistant de production auprès de Leonard Bernstein a surtout été connu pour ce morceau, pour lequel il reçut d’ailleurs l’Oscar de la meilleure musique de film en 1999. Le chef d’orchestre Jeffrey Tate et la violoniste Elina Vähählä mèneront son Concerto pour violon et orchestre à merveille, reproduisant avec virtuosité sa mélancolie mélodique. (M.G.)

Commentaires (0)
Aucun commentaire pour cet évènement pour le moment. Soyez le premier à poster votre avis.
Tous les commentaires sur ce spectacle
Connectez-vous pour participer aux commentaires

Inscription à la newsletter

Ce mois-ci sur szenik

CLUB Szenik
szenik vous offre des invitations pour les spectacles suivants
Arno
Rock Pop Electro | Metz | 13 décembre 2016
Clean City
Théâtre | Strasbourg | 15 décembre 2016
Infinita
Théâtre | Karlsruhe | 18 décembre 2016

Szenik sur facebook