Informations pratiques

Concert du 10.11 au Palais Universitaire réservé aux étudiants
Entrée uniquement sur invitation, à retirer à l’Espace Carte culture et à la caisse OPS sur présentation de la carte d’étudiant

Toutes les dates et lieux de représentation

Tous les spectacles à :
Strasbourg - Palais Universitaire
Comment s'y rendre ?

Strasbourg - Palais de la Musique et des Congrès
www.philharmonique-strasbourg.com
Renseignements : +33 (0) 3 68 98 68 15
Comment s'y rendre ?

Célébration de l’armistice

Orchestre Philharmonique de Strasbourg
| 20:30 | Strasbourg | Palais Universitaire
| 17:00 | Strasbourg | Palais de la Musique et des Congrès

De guerre lasse

L’Orchestre Philharmonique de Strasbourg célèbre l’Armistice avec des œuvres pas nécessairement contemporaines du conflit mais qui en portent l’intensité et la douleur.

Pour célébrer en musique l’armistice du 11 novembre 1918, le jeune chef ouzbek Aziz Shokhakimov a choisi deux pages liées à la première guerre mondiale précédées par la Pavane pour une infante défunte de Ravel, pièce pour piano et prélude mélancolique et symbolique, encore plongé dans le XIXe siècle, à ces Orages d’acier... Interprété par Alexander Somov, premier violoncelle de l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg, dont on apprécie, au fil des concerts, la technique exemplaire et la grande finesse, le Concerto pour violoncelle et orchestre en mi mineur d’Elgar est une œuvre au puissant rayonnement intérieur dont les premières esquisses remontent à 1918. Alors que le compositeur n’a presque rien écrit pendant le conflit, cette partition créée en 1919, qui connaîtra un immense succès, marque en quelque sorte sa renaissance artistique. Moins connue, la Symphonie n°2 (2006) du compositeur néo-zélandais Ross Harris est une pièce passionnante où il met en musique des poèmes de son compatriote Vincent O’Sullivan qui évoquent avec délicatesse des soldats venus des antipodes exécutés pour désertion dans les tranchées du premier conflit mondial. Il s’agit d’une puissante variation universelle sur la douleur de la guerre portée par la voix bouleversante de la soprano Madeleine Pierard.

Photo : Aziz Shokhakimov © Iliya Kononov

Programme
Maurice Ravel, Pavane pour une infante défunte (1899)
Edward Elgar, Concerto pour violoncelle et orchestre en mi mineur op. 85 (1919)
Ross Harris, Symphonie n°2 (2006)

Aziz Shokhakimov Direction
Alexander Somov Violoncelle
Madeleine Pierard Soprano

Commentaires (0)
Aucun commentaire pour cet évènement pour le moment. Soyez le premier à poster votre avis.
Tous les commentaires sur ce spectacle
Connectez-vous pour participer aux commentaires

Inscription à la newsletter

Ce mois-ci sur szenik

CLUB Szenik
szenik vous offre des invitations pour les spectacles suivants
Infinita
Théâtre | Karlsruhe | 18 décembre 2016
Robin Hood
Danse | Basel | 26 décembre 2016
Rentrer au volcan
Théâtre | Basel | 6 janvier 2017

Szenik sur facebook